L’amiante, ce qu’il faut savoir

L’amiante, comme nous le savons, est un matériau isolant utilisé dans les anciennes constructions. Mais en raison des dangers qu’elle présente au niveau de la santé des occupants de la maison, il a été interdit depuis les années 1997. Voilà pourquoi il est impératif de réaliser un diagnostic d’amiante pour ceux qui font l’acquisition d’une maison ancienne. L’essentiel à savoir sur ce sujet sera expliqué dans la présente rubrique.

Qu’est-ce que l’amiante ?

Il s’agit ici d’un silicate fibreux qui a été spécifiquement choisi comme isolant. C’est en raison de ses diverses propriétés isolantes qu’elle a été sélectionnée pour assurer cette mission. En effet, il est très résistant au feu et aux agressions chimiques tout en étant très abordable à l’achat.

Il peut y avoir deux grandes familles d’amiantes : les serpentines et les amphiboles. En fonction de sa variété, l’amiante peut être utilisé comme isolant thermique, mais aussi dans la fabrication de canalisation, de câbles, de plaquettes de frein pour les véhicules, de joints ou de faux plafonds. Dans la construction, il peut être incorporé aux ciments, bitume ou aux résines.

Si elle a été plus prisée depuis les années 1860, vers le début du XXe siècle, sa dangerosité au niveau de la santé a été prouvée. À cet effet, il a été interdit dans tous les types de construction, et surtout dans l’isolation. En France, c’est vers 1997 qu’elle a été complètement bannie du marché.

L’amiante et l’isolation

Généralement, l’amiante est utilisé dans plusieurs parties de la maison, mais en ce qui concerne l’isolation, il suscite nombre de préoccupations. Effectivement, les études ont prouvé que ce matériau présente des risques pour la santé des utilisateurs. Certes, il s’agit réellement d’un matériau très isolant en raison de sa qualité de résistance mécanique et d’absorption. Mais il possède un aspect cancérigène à cause de l’inhalation de fibre. Seulement, il est à noter que ce phénomène se présente uniquement lors de la dégradation du matériau. C’est la raison pour laquelle il est obligatoire d’effectuer un diagnostic d’amiante avant d’utiliser un logement construit avant les années d’interdiction. La présence d’amiante dans un bâtiment doit absolument disparaitre avant l’utilisation parce que dans la majorité des cas, l’évolution de sa dégradation est déjà avancée dès lors que les nouveaux propriétaires arrivent.

Le diagnostic d’amiante

Puisqu’il s’agit d’un travail très technique et plus ou moins risqué, il est impératif qu’il soit réalisé par un professionnel. Cette tâche est agréée par le ministère de l’Équipement. Par la suite, son achèvement doit être mentionné dans le document qui accompagne les dossiers de la maison. C’est surtout la compagnie d’assurance qui exige la présence de ce document parce que dans le cas où l’amiante est toujours en circulation dans cette habitation, les occupants ne pourront pas bénéficier d’une couverture.

L’équipe qui se charge du diagnostic doit être correctement équipée pour éviter tous les risques encourus. C’est pourquoi il y a un budget strict à prévoir pour la réalisation de cette opération. Et ces frais sont à la charge du vendeur parce que l’acheteur doit vérifier qu’il n’y a plus aucune trace d’amiante dans ce bâtiment avant de valider l’achat.